Ellessence
Mon bien-être au quotidien
Ellessence, le site généraliste du Bien-être > Médecines naturelles

Médecines naturelles

 

Avant-propos

Les médecines naturelles, ou alternatives, ou douces (leurs appellations sont nombreuses) reposent sur une vision globale de l'homme, de ses symptômes, et apportent une réponse à la fois préventive et curative, fondée sur des produits ou techniques thérapeutiques naturels.
 
Cette approche du patient et de sa maladie séduit de plus en plus d’Occidentaux, déçus par une vision trop cartésienne et médicalisée de la médecine classique, qui a souvent tendance à avoir recours très rapidement à un traitement médicamenteux, parfois lourd.
 
Ces médecines ne sont pas reconnues (pour la plupart) par le corps médical "classique" car les tests scientifiques et cliniques (quand ils on lieu) ne sont pas
validés en raison du trop petit nombre de patients utilisés.

Cependant, les mentalités évoluant, certaines de ces pratiques ont été progressivement admises par la Commission Euroopéenne, qui en 1990, leur a attribué le nom de "médecines non conventionnelles".
 
Ces médecines sont introduites dans le domaine hospitalier, par exemple, et il est à noter que tous les pays ne sont pas égaux dans leur intégration des médecines douces. En effet, des pays comme l'Allemagne, ont recours depuis des décennies à la phytothérapie pour soigner les maux quotidiens; l'Angleterre pratique l'acupuncture pour soulager les douleurs; quand le Canada ou les Etats Unis ouvrent leurs portes à l'Ayurvéda. L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), elle-même, n'est pas réfractaire à l'utilisation de ces pratqiues, mais veut en limiter les risques éventuels.

En France, des instituts délivrant des diplômes (non reconnus) ouvrent chaque année, dans le domaine des massages, de l'herboristerie ou autres naturopathie.
 
Même si les théories légitimant telles ou telles pratiques liées à une médecine naturelle ne sont pas forcément exactes (au regard de la médecine conventionnelle, certaines d'entre elles sont jugées farfelues), il n'en reste pas moins que, souvent, l'expérience montre l'efficacité du traitement.

Il serait absurde d’opposer ces deux pratiques de la médecine, traditionnelle et classique ; de rejeter les importantes avancées de la science, les bienfaits reconnus de l’allopathie, et les techniques médicales qui nous promettent d’énormes progrès à venir pour soigner nos maux ; tout comme de tourner en dérision une connaissance de l’homme et une application thérapeutique qui nous semblent parfaitement étrangères.

Laissez votre commentaire !

Participez vous aussi :
Titre *
Texte *
Votre prénom *
Votre nom *
Votre email *
Page suivante :
Massages