Ellessence
Mon bien-être au quotidien
Ellessence, le site généraliste du Bien-être > Détente et Relaxation > Méditation

Méditation

Loin des images d’Epinal du maître Yogi et de ses disciples, la méditation est en réalité accessible à tous.
 
Une minute, un quart d’heure, une heure ou plus, le temps consacré à la méditation importe peu, seule l’intention compte, le fait de vivre pleinement ce moment unique que l’on s’accorde dans une journée, souvent surchargée.

Tentaive de définition

Chacun aurait sa propre définition à donner à la méditation (maîtrise de sa vie, temps de repos et de recul sur soi et le monde), mais ne perdons pas de vue son origine latine.

Etymologiquement « méditation » vient de « mederi », prendre soin, qui participe plutôt d’un principe féminin ; et de « meditari », faire un exercice avec son esprit, qui est associé au principe masculin.
A chaque principe correspond des qualités : le principe féminin est relié à l’écoute, à la patience, qui en excès peut devenir laxisme, mollesse, inactivité.
Le principe masculin, lui, est relié à la détermination, la concentration. En excès, il peut aboutir à l’intolérance, l’autoritarisme.

La méditation, loin d’être une activité passive, cherche à équilibrer ces deux principes, présents en nous, avec plus ou moins de force. Grâce à la méditation, c’est en effet le sentiment rassurant et régénérant de « maîtriser sa vie » qui nous envahit, de même que l’idée que nous pouvons nous transformer, ou transformer nos actions.
Pour le Raja Yoga (littéralement : raja, « royal » ; yoga,  « ce à quoi je suis relié »), méditer se résume ainsi : se faire du bien ; passer du temps avec soi ; penser moins et mieux ; adopter une hygiène de vie et entrer en contact avec la Source divine.
Il n’est pas étonnant de trouver une dimension puissamment spirituelle à la méditation. Elle est une façon d’être au monde et de l’apprécier.

Ne pas croire que la méditation est soit un luxe, soit une fuite de la réalité ou encore une absence de pensée. C’est au contraire un acte délibéré, ayant un but qui nous dépasse.

Certaines méditations sont collectives, à l’image de celles proposées par l’ONG Brahma Kumaris, qui consistent à offrir ses pensées pour un monde meilleur.
Méditer pour soi et pour le monde est un acte d’une extrême spiritualité, qui nous élève en cherchant à nous rendre meilleurs.

Renseignements :
www.bkwsu.org/france

Partagez votre expérience !

Participez vous aussi :
Titre *
Texte *
Votre prénom *
Votre nom *
Votre email *
Page précédente :
Yoga
Page suivante :
Tantra