Ellessence
Mon bien-être au quotidien
Ellessence, le site généraliste du Bien-être > Phytothérapie > Modes d'utilisation de la phytothérapie

Modes d'utilisation de la phytothérapie

On peut jouer les apprentis chez soi (avec beaucoup de précautions !) ou trouver les produits dans le commerce. Voici les  formes les plus courantes :
  • la tisane : en infusion ; de l’eau bouillante est versée sur la plante; dix minutes sont la plupart du temps nécessaires à l'infusion (parfois une heure pour certaines plantes). Attention à bien filtrer la préparatoin après avoir diffusé les principes actifs de la plante en remuant celle-ci; en décoction, on porte à ébullition l'eau qui a recueilli la plante de 10 à 30 minutes.Veillez à bien associer les plantes entre elles; certaines ne se préparent pas de la même façon. Demandez à votre pharmacien.
  • la macération : la plante reste au moins deux semaines dans un liquide divers (eau, alcool, vinaigre, etc.). Les préparations se gardent longtemps. Certaines macérations se pratiquent à froid, selon la plante.
  • les compresses et cataclasmes : il s'agit d'associer plantes et huilesvégétales (huile d'olive) ou encore argile ou miel. La compresse est imbibée de l'infusion ou décoction préparée, et doit rester en place 20 minutes environ (renouvelez si nécessaire). Le cataclasme, lui, est sec, composé de la plante, chauffée auparavant, et écrasée. Efficace en cas de douleurs musculaires ou articulaires, de foulures ou fractures, de problèmes dermatologiques.
     
    Autres formes d'utilisation :
  • les gélules , comprimés, ou les sachets de poudre.
  • les huiles essentielles
  • les hydrolats : C'est l'eau distillée (vapeur d'eau concentrée) que l'on sépare de l'huile essentielle à la fin de la distillation. Faiblement concentrée en principes actifs de la plante dont elle s'est chargée, l'eau florale est une alliée naturelle dans de nombreux cas. La fleur d'orager est sans doute l'une des plus connues, pour ses vertus clamantes.
    Utilisations sous forme de : Compresses pour les yeux (le bleuet); bains aromatiques, lotion démaquillante et tonifiante, masque de beauté (mélée à l'argile); après-rasage; boissons (sirops, boissons digestives, infusion)
  • l'homéopathie
  • la gemmothérapie : Utilise des bourgeons fraîchement cueillis, macérés pendant 3 semaines dans un mélange d'eau, d'alcool et de glycérine. L'ensemble est ensuite filtré et dilué (comme pour l'homéopathie). Les principes actifs des bourgeons semblent plus efficaces que la plante elle-même car ils sont "en devenir".
  • les sirops ou vins médicinaux
  • les huiles de massage, huiles médicinales :mélange d'une huile végétale et de plantes, chauffé au bain-marie, quelques heures. Le tout est ensuite filtré, prêt à l'emploi. Souvent employé pour rhumatismes ou mauvaise circulation.
  • les elixirs floraux : utilisent les teintures-mères de plantes, diluées à forte dose dans l'alcool. La plante est cueillie le matin, forte de la rosée, au levé du soleil. "l'empreinte solaire de la plante" est alors plongée dans un mélange d'eau et d'alcool. Ces elixirs floraux sont avant tout destinés à rééquilibrer nos désordres émotionnels, sources de tous nos maux physiques comme psychiques, selon le fondateur de cette thérapie, le Docteur Bach.