Ellessence
Mon bien-être au quotidien
Ellessence, le site généraliste du Bien-être > Beauté et santé Bio > Le Bio > Qu'est-ce que le Bio?

Qu'est-ce que le Bio?

Le Bio connaît un succès croissant, même si des enseignes comme La Vie Claire ou Biocop sont apparues sur le marché depuis plusieurs décennies.
 
Aujourd'hui, le consommateur averti souhaite privilégier une alimentation saine pour lui et sa famille.
 
En effet, manger Bio est guidé par différents motifs :

-Volonté de protéger sa santé, et celle de ses proches, notamment site aux phénomènes d'obésité et de cancers
-Envie de retrouver le goût des choses simples, vraies, proches de la Nature, certains diront des "vraies valeurs"
-Sensibilité de plus en plus forte, par l'intermédiare des médias, des pouvoirs publics, aux problèmes liés à la protection de l'environnement, au devenir de l'homme et des animaux.
 
Le Bio accompagne une nouvelle vision que l'on porte sur le monde, une conscience de plus en aiguë que l'homme et sa planète ne font qu'un, que si l'on gâche l'un on gâche aussi l'autre, enfin que nos enfants portent en héritage le monde qu'on leur donne, et qu'il est sans doute judicieux de retrouver un peu de bon sens dans nos façons de consommer et de produire.
 
Voyons un peu en quoi consiste réellement le Bio.
 

Les principes du Bio

L'agriculture biologique repose sur des principes forts et non négociables, qui sont au service du consommateur et de la planète.
 
Des produits naturels
 
Les produits Bio sont obligatoirement exempts de tous engrais chimiques, de pesticides, d'OGM, et autres agents toxiques. Toutes les fermes et autres exploitations de produits Bio sont soumis à des contrôles et analyses réguliers, parfois de manière inopinée, manière encore plus efficace d'assurer la véracité des tests.
Lorsqu'un agriculteur se lance dans une production Bio, il doit attendre 3 ans pour pouvoir à nouveau commercialiser ses produits, ses terres ayant eu le temps d'éliminer les éléments toxiques.
 
Des produits riches en sels minéraux, oligo-éléments

Les produits Bio ne comportent ni colorants, ni arômes artificiels, ni additifs alimentaires, ni émulsifiants, ce qui permet de les consommer sans les éplucher. Grand avantage quand on sait que c'est dans la peau que résident les sels minéraux, les oligo-éléments, les vitamines. Une polémique a été lancée en juillet 2010 par des chercheurs anglais stipulant que les produits bio ne sont meileurs pour la santé que les autres. Si le fait est exact, il n'en reste pas moins que grâce à l'agriculture biologique, les fruits et légumes conservent tous leurs nutriments, de façon naturelle.
Un autre avantage : les aliments Bio ne sont pas gorgés d'eau, ce qui préserve leur goût. Adieu aux tomates fades, et aux melons sans intérêt!


L'élevage
 
Les animaux qui sont élevés dans les fermes bio sont nourris par une alimentation bio, c'est-à-dire sans pesticides, hormones de croissance, etc. L'éleveur tient compte du bien-être de ses bêtes, leur offrant un espace nécessaire pour vivre sa vie selon ses besoins propres et surtout de façon "humaine", loin des élevages en batterie, ou du parquage dans les étables.
 
La biodiversité
 
L'agriculture Bio assure la biodiversité, c'est-à-dire le maintien de notre éco-système, mis à mal par nos agricultures intensives. En effet, l'agriculture Bio protège les plantes servant à aérer la terre, régule de façon naturelle la prolifération des insectes nuisibles (les coccinelles, par exemple), diversifie les cultures en mettant en place des rotations longues et variées, respectant le rythme des saisons et le travail de la terre.
Une terre acceuillant les cultures Bio ne souffre pas de la proximité avec les terres contenant des OGM par exemple. De fait, les surfaces cultivables Bio sont encore trop peu nombreuses (on les estime de 560000 hectares en France, soit 2% de la SAU, surface agricole utile).
 
La qualité de l'eau
 
Il a été reconnu que les exploitations de produits Bio ne polluent pas les eaux des rivières, et autres fleuves. En effet, n'utilisant que l'engrais naturel produit par les déchets des fermes sous forme de compost par exemple, elles ne libèrent aucun agent toxique comme peuvent l'être les nitrates et autres pesticides.
 
Ces raisons, qui ont été validées notamment par une expertise de l'INRA (Institut national de recherche agronomique) en 2008 en ce qui concerne la biodiversité, devraient participer au débat sur le Bio, et la prise de conscience des citoyens que nous sommes.

Les labels

Pour s'y retrouver, des labels ont été créés pour les produits Bio, les aliments bio, les plantes et huiles essentielles. On retrouve :

-Nature et progrès : il est le précurseur dans le domaine du Bio, et il certifie une exploitation et pas seulement un produit

-Ecocert : le label français AB (agriculture biologique) est géré par le ministère de l'Agriculture et de la pêche, qui certifie un produit à 95% Bio

-Le label Demeter qui certifie une agriculture biodynamique

-Qualité France : qui est un organisme indépendant de certification

-Agrocert : qui délivre des logos tels que le label AB, le Label Rouge, l'Agriculture raisonnée entre autres.  
 
La plupart de ces labels garantissent un produit alimentaire au moins à 95% Bio et qui comporte moins de 0,9% d'OGM.
Le problème qui reste à traiter concerne la présence d'OGM dans le produit fini et dans l'alimentation des animaux qui devrait être nulle. Un label européen, le  logo Bio cohérence, certifiera 0% d'OGM d'ici 2011.

Pour les cosmétiques : Cosmébio, Nature et Progrès, Eco Cosmec, BDIH,  etc.
 
Des mentions apparaissent aussi, "Bio" ou "issu de l'agriculture biologique", qui indiquent un produit partiellement Bio.
 
Des marques lancent elles aussi leur gamme de produits bio : Monoprix vert ou Monoprix Bio, Casino, E. Leclerc, Carrefour, etc, proposent dans leurs rayons des produits bio, ou des espaces dédiés au bio.
 
Sachez que les labels qui garantissent le respect des règles européennes (absence de pesticides, d'OGM, d'agents toxiques, etc) s'appliquent aux animaux et végétaux uniquement.

Les produits ménagers ne font pas mention d'un logo, ce qui ne les empêche pas naturellement d'exister. On les appelle produits écologiques pour les lessives, détachants et autres lave-vitres.

Laissez votre commentaire !

Participez vous aussi :
Titre *
Texte *
Votre prénom *
Votre nom *
Votre email *